Adapter les entreprises à l’isolement: l’impact de l’analyse textuelle


Remarque: La classe 1 se caractérise par un faible degré de fermeture et un taux d’absentéisme élevé, la classe 2 se caractérise par une utilisation accrue du télétravail et une activité partielle élevée, ces dernières étant des fermetures importantes et une diminution significative de l’activité.

L’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie, les services et la construction comprend, en plus des questions fermées habituelles, un commentaire gratuit qui raconte les «temps forts» du mois tels qu’ils ont été entendus par l’entreprise en question. La source d’information est particulièrement abondante pour mars. Il fournit un matériel original pour l’analyse des formes d’organisation sectorielle de l’adaptation à l’accouchement, dont le contenu est proposé pour être utilisé dans cet article.

Les commentaires révèlent sept thèmes liés à l’isolement …

En mars, près de 6 500 commentaires utiles ont été recueillis. Ils se réfèrent à plusieurs reprises à sept questions liées à l’accouchement: utilisation du travail à temps partiel, télétravail, congé, absence de travailleurs (congé de maladie, y compris la garde d’enfants), fermeture partielle ou totale, report de paiement (cotisations de sécurité sociale, délais fiscaux, remboursements de prêts, etc.) et prêts garantis par le gouvernement (EGP) ).

Pour identifier les commentaires liés à un sujet particulier, nous définissons une liste de mots clés spécifiques au sujet, puis cherchons à voir si l’un de ces mots clés se trouve dans chaque commentaire en vérifiant les négatifs et les homonymes (dans un soi-disant dictionnaire en analyse de texte).

… Dont la qualité est confirmée par comparaison externe

Évaluer la qualité de nos indicateurs en les comparant à ceux des quatre enquêtes Dares du 1 sur l’activité et les conditions de travail.st 13 avril (ACEMO Covid-19): recours au travail à temps partiel, télétravail, congés et absences diverses. Dans la figure 2, chaque point représente l’un des secteurs agrégés de la nomenclature industrielle française (NBS, 17 secteurs). Les niveaux observés dans ACEMO (ordonnée) sont presque systématiquement supérieurs à nos indicateurs (abscisses). Outre les éléments méthodologiques (les chiffres ACEMO montrent le pourcentage de salariés et non de certaines entreprises et le périmètre étudié est plus important que celui d’EMC), cette sous-estimation est probablement due au fait que notre indicateur ne décrit que les expressions spontanées des chefs d’entreprise.

En revanche, la classification des secteurs des plus touchés aux moins touchés est globalement cohérente entre les deux mesures, ce qui garantit la qualité des comparaisons sectorielles.

Figure 2: Comparaisons des indicateurs EMC et ACEMO CovidSource: enquêtes EMC (Banque de France) et ACEMO Covid (Dares)

Remarque: les indicateurs ACEMO, hors activités partielles, décrivent le pourcentage de salariés travaillant dans une entreprise d’au moins 10% de salariés.

Dispositions du conseil d’administration et méthodes d’organisation des affaires: réseau faiblement connecté

Pour approfondir les détails sectoriels, les parts de chaque entreprise thématique sont calculées pour tous les secteurs qui présentent au moins 30 données d’entreprise individuelles. Les résultats obtenus couvrent 98 secteurs, dont 25 agrégés (nomenclature CEM), 27 semi-agrégés (NAF88) et 46 détaillés (NAF700). Dans ces données, nous examinons d’abord le réseau de corrélation deux à la fois (un indicateur de la nature et de la force du lien) entre sept thèmes.

Ce réseau (graphique 3) est caractérisé par une structure en deux blocs, autour d’un nœud central commun. À gauche, les problèmes liés aux mécanismes gouvernementaux (action partielle, report de paiement et prêt garanti par l’État) sont corrélés positivement deux à la fois. A droite, les thèmes liés à l’organisation de l’entreprise: fermeture de sites et exploitation partielle, corrélent positivement entre eux; mais est corrélée négativement avec l’utilisation du télétravail et l’absence d’employés (l’utilisation des vacances semble être mal connectée au reste du réseau). Un point de connexion commun aux deux blocs du milieu, une activité partielle vue dans le bloc de gauche comme une aide d’État et dans le bloc de droite comme une indication du sous-emploi des travailleurs.

Le faible lien entre les deux autres systèmes gouvernementaux et les variables opérationnelles peut être dû à la faible adoption des deux systèmes fin mars: seulement 11% des commentaires se réfèrent aux demandes EMP et 25% aux demandes de report 59% mentionnent le recours à une action partielle.

Figure 3: Réseau de corrélation entre différentes variablesSource: Enquête mensuelle de conjoncture (Banque de France)

Remarque: La force de la corrélation entre deux points est obtenue à partir de la proximité du plan, de la force du fil de connexion et de l’intensité de la couleur. Par conséquent, l’utilisation d’une activité partielle est fortement corrélée positivement avec les fermetures de sites (lien vert) et négativement avec l’absentéisme des employés (lien rouge).

Panorama des trois catégories sur le paysage sectoriel

Comment les formes d’organisation des entreprises sont-elles placées dans le même réseau? Pour y répondre, nous regroupons les industries en utilisant une classification hiérarchique ascendante appliquée aux quatre variables principales du bloc droit du réseau (encadré 3). Cette classification identifie trois catégories de secteurs qui sont regroupées en fonction de la proximité des choix ou des contraintes organisationnelles.

Ces classes sont ensuite présentées de manière stylisée au premier niveau de l’analyse en composantes principales réalisée avec les mêmes variables. L’axe horizontal forme un point d’activité décroissant: il oppose donc les secteurs à fort degré de fermeture et d’activité partielle (sur le côté droit de l’axe, catégorie 3) et ceux qui ont continué à fonctionner à distance ou sur site au détriment d’une certaine absence de travailleurs (axe gauche, catégories 1 et 2). L’axe vertical oppose deux modes d’action: principalement sur site (partie inférieure, classe 1) ou principalement en télétravail (partie supérieure, classe 2).

Figure 4: Représentation des catégories au premier niveau artificielSource: Enquête mensuelle de conjoncture (Banque de France)

Remarque: Le premier niveau d’analyse des composants principaux renvoie 82% de la dispersion des nuages. La proximité des deux secteurs reflète leur similitude sur 4 thèmes: action partielle, télétravail, fermetures et absences différentes.

Cette section du plan de l’usine éclaire les trois groupes de la classification. En bas à gauche, figurent les besoins de base en soins de santé (13 secteurs): pharmacie, agroalimentaire (hors boulangerie industrielle), chimie (hors parfums d’hygiène) et leurs emballages, emballages papier, carton ou plastique. Dans le coin supérieur gauche se trouvent des services qui nécessitent peu ou pas de connexion physique et utilisent largement le télétravail (14 secteurs): services informatiques, juridiques et comptables, conseil en gestion et, dans une moindre mesure, services d’architecture, de conception et techniques ou études de marché. et les services publicitaires.

Le centre de droite montre la majorité (71 zones) des activités qui n’ont pas pu être poursuivies sur place et dont le contenu n’est pas bien adapté au télétravail. Cette classe plus importante peut elle-même être commandée en fonction du poids de la course croissante de gauche à droite. Au milieu du graphique se trouve une activité moins sévèrement punie et à la frontière de la classe 1 (produits informatiques, transport routier, hygiène et parfums) ou de la classe 2 (temporaire). Immédiatement à droite de l’axe, qui est plus fortement touché, se trouvent les autres industries (notamment l’automobile, l’aérospatiale), la construction et le divertissement. Enfin, du côté droit, et de l’activité, l’isolement par rapport aux services personnels: hôtels, restaurants, coiffeurs et location de voitures est le plus touché.

La figure 1 montre la relation entre les formes organisationnelles des secteurs et les résultats publiés dans la mise à jour commerciale début avril. Il montre que les différences dans une organisation d’une catégorie à l’autre conduisent bien à des différences dans le niveau des opérations et des flux de trésorerie.

C’est tout l’intérêt de l’analyse textuelle des commentaires libres: en approfondissant l’analyse économique en fournissant de nouvelles informations sur les développements liés à la maternité dans les entreprises à un niveau sectoriel fin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*