Anniversaire de la semaine de la mobilité à Monaco


Ce lundi matin à 11 heures, le Prince Albert II et les principales autorités du pays se retrouveront à la gare de Monaco – Monte-Carlo.

Mon souverain, les membres de son gouvernement, le président du Conseil national, le maire de Monaco et l’ambassadeur de France à Monaco ne sont pas dans le train mais célèbrent le 20e anniversaire de la station de métro.

Les institutions monégasques à elles seules ne feront pas sauter les bougies d’une gare qui est la troisième au niveau régional en termes de taux de participation, avec 7,5 millions de passagers par an (source SNCF-TER, 2019).

La place de Monaco est sur le podium après Marseille Saint-Charles (10,5 millions) et Nice Ville (9 millions).

Aux côtés des autorités monégasques, on retrouve notamment Bernard Gonzales, préfet des Alpes-Maritimes, Philippe Tabarot, vice-président des transports du Sud, Fabrice Moreno, directeur général de SNCF Hubs & Connexions, ou Jean-Claude Gayssot, ancien ministre des transports Lionel Jospin.

Deux nouveautés en gare

Ce vingtième anniversaire est l’occasion de souligner l’importance stratégique de la gare, qui accueille chaque jour des milliers de navetteurs vivant dans la métropole niçoise et l’agglomération de Menton.

L’histoire de cette station de métro, que le prince Rainier III espérait pour la restauration des locaux du bâtiment dans le quartier de La Condamine, est racontée sous la forme d’un film réalisé comme matériel d’archives.

Dans ce cadre, deux nouvelles installations seront inaugurées: un point de collecte automatique des colis (Amazon Locker) et deux petits bureaux ouverts au public.

«En attendant leur train, les passagers peuvent utiliser ces mini-bureaux, connecter un téléphone ou un ordinateur, travailler ou appeler dans un endroit calme., révèle Marie-Pierre Gramaglia, Conseillère ministérielle pour l’équipement, l’environnement et l’urbanisme. Quant à Amazon Locker, il permet aux utilisateurs de recevoir plus facilement des colis lorsqu’ils travaillent plutôt qu’à la maison. « 

Ces deux nouveaux services seront opérationnels après la cérémonie du lundi matin.

Bus gratuit et activités « Dimanche à vélo »

Le vingtième anniversaire de la gare souligne également l’importance des chemins de fer pour atteindre la principauté, ce qui est souvent compliqué par la route.

Le train est présenté comme un outil stratégique pour le gouvernement princier, qui vise à réduire le nombre de voitures à Monaco de 20% d’ici 2030 afin de rétablir le niveau de trafic de la ville dans les années 1990.

Cette célébration donne le coup d’envoi de la Semaine européenne de la mobilité de la Principauté, avec une journée gratuite pour les bus le mercredi, une nouvelle application de covoiturage le vendredi et, pour la première fois, un sanctuaire en boucle autour du port pour le retour du «Dimanche à vélo».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*