Bonne santé du e-commerce en France


Le e-commerce français se porte bien, comme en témoignent les chiffres révélés par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) dans son baromètre trimestriel.

Le nombre de commandes en hausse

Selon de nouveaux chiffres communiqués par Fevad, le marché des ventes en ligne maintient son taux de croissance pour l’ensemble du premier trimestre 2016. Selon les estimations de la Fédération, les ventes en ligne augmenteraient de 16% par rapport au premier trimestre 2015 Malgré une baisse du panier moyen (-4,4% à 76 euros), la forte augmentation du nombre de transactions (237 millions, + 21%) permet une augmentation du chiffre d’affaires du secteur (17,9 milliards d’euros).

La croissance a été notamment soutenue par les secteurs du meuble et de la décoration, de l’ameublement et de l’hygiène / beauté (croissance des ventes de plus de 8%). Les ventes aux professionnels ne sont pas en reste avec une croissance de 9%. Le tourisme a connu une stabilité au premier trimestre, tandis que le commerce de détail a poursuivi sa croissance (+ 2,2% sur un an).

Plus d’acteurs

Cette bonne croissance est notamment tirée par le nombre croissant d’acteurs du secteur. Le cap des 200 000 sites marchands devrait donc être franchi au cours du troisième trimestre 2016. On dénombre aujourd’hui près de 187 000 sites actifs (+ 14% sur un an).

Changer les habitudes de consommation

Les ventes sur Internet mobile contribuent aux bons chiffres du e-commerce français: les places de marché enregistrent ainsi une augmentation des transactions sur mobiles et tablettes (+ 18%), représentant désormais 26% du volume d’affaires total de ces plateformes.

Au total, Fevad enregistre une hausse de 31% de ses ventes via smartphones et mobiles par rapport au premier trimestre 2015, et plus d’un quart du volume total d’activité généré sur ces supports (+5 points en un an).

La source : http://www.fevad.com/espace-presse/bilan-du-e-commerce-au-1er-trimestre-un-chiffre-d-affaires-en-hausse-de-16-grace-a-la -haute-progression-dans-le-nombre-de-transactions

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*