Colis endommagés, retards répétés … Grande colère des clients Chronopost


essentiel
De nombreux clients Chronopost se plaignent de la détérioration de la qualité de service sur les réseaux sociaux. Les syndicats reconnaissent de nombreux dysfonctionnements.

Françoise est une cliente régulière de Chronopost. Cette toulousaine de 52 ans, qui s’occupe de la location à domicile, utilise régulièrement Chronopost pour envoyer des documents administratifs. « Combien de fois sonnent-ils même quand je suis à la maison, je ne les compte même plus, c’est innombrable! » Françoise est particulièrement en colère après son séjour aux Pays-Bas en mai 2019. Lors de ses voyages, elle n’apporte pas de souvenirs à ses amis et à sa famille dans l’avion, mais les livre via Chronopost. Il avait envoyé deux paquets de 30 kg chez lui. « Premièrement, ils l’ont définitivement perdu pour moi. Personne ne sait où il est. Deuxièmement, il a été déposé sur moi dans un espace écrasé à la poste à Toulouse, qui n’est même pas dans mon quartier, après huit semaines. » Amère, Françoise ajoute: « Ce n’est jamais de leur faute, et quand vous déposez une plainte, ils ne répondent jamais! »

« C’est le bordel! »

Le client toulousain n’est pas le seul dans ce cas. Il vous suffit de parcourir les réseaux sociaux; il y a beaucoup de clients mécontents. « Merci Chronopost, 3 semaines pour un voyage de 32 km », « 15 jours où mon forfait n’a pas changé », « Dites à Chronopost, combien cela coûte-t-il d’appeler des gens et de leur donner des colis au lieu de les agiter? » Sans parler des clients mécontents des colis endommagés. Ou plus grave: des allégations de vol de colis de vêtements Nike, de lunettes Prada ou d’un iPhone à l’intérieur.

Salut @ Chronopost, j’ai reçu un bon de livraison, mais il n’y a pas de colis. Que pouvez-vous faire ?

– GATTO Raphaël (@gatto_raphael) le 9 juin 2020

Les colis @Chronopost que vous êtes censé m’envoyer sont systématiquement envoyés ailleurs, dans une maison de courtage ou un bureau de poste. Que voulez-vous faire correctement votre travail?

– Shouka (@ShapouriYas) le 9 juin 2020

Que se passe-t-il donc dans Chronopost? Les retards syndicaux reconnaissent ces retards. « C’est un bazar. Le confinement a fait exploser les commandes sur Internet et il continuera après le démantèlement de la définition », a déclaré un porte-parole du syndicat. Le volume d’activité est actuellement plus élevé que les records de Noël.

Sous-traitance et dernier kilomètre

Pire encore, Chronopost a acquis un gros client: Vinted, une plate-forme qui permet de vendre et d’acheter des vêtements entre des personnes qui avaient précédemment utilisé le réseau Mondial Relay disponible auprès des détaillants, et qui se sont depuis tournées vers Chronopost. le bâtiment de confinement. «Vinted a plus de 100 000 colis par jour, c’était complètement organisé», explique le syndicat à notre source. En raison de la pire situation, un colis non livré est parfois livré au bureau de poste conformément à l’accord de l’expéditeur. Cependant, la livraison de colis par courrier a rarement lieu le samedi, ce qui entraîne un peu plus de retard …

Autre mécontentement: les délais de livraison. « Il faut savoir que Chronopost n’a plus de livreur à Toulouse », précise Romain Boillon, secrétaire général de la CGT-FAPT en Haute-Garonne. Toutes les activités sont sous-traitées à de très petites entreprises ou à des constructeurs automobiles.  » Dans l’enquête 2018 auprès des rédactions, la revue Capitale Chronopost a affirmé que la sous-traitance du «dernier kilomètre» avant livraison au client atteignait 92% chez Chronopost. Les fournisseurs sont payés pour le colis livré – le colis serait négocié entre 3,50 € et 4 €, selon nos confrères – ce qui explique souvent les mauvais prix et les colis parfois endommagés.

« Des délais prolongés » préviennent Chronopost

Chronopost explique officiellement ces retards avec l’épidémie de Covid-19. Le chauffeur prévient ses clients sur son site Internet que « les délais de livraison sont susceptibles d’être allongés », « une situation sans précédent » et que son équipe « fera tout son possible pour vous livrer dans les meilleurs délais ». Chronopost annonce qu’il livrera son colis tous les six jours par semaine et rappelle également à ses clients qu’ils peuvent planifier la livraison un autre jour ou à un autre endroit en utilisant le service de prévision disponible sur ordinateur ou téléphone. La direction de Chronopost, sollicitée à plusieurs reprises par La Dépêche, n’a pas répondu à nos demandes d’interview.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*