FEVAD publie l’édition 2019 des chiffres clés


La FEVAD a réalisé une étude sur le volume du commerce électronique lors de son assemblée générale du 26 juin. Cette étude dévoilera les chiffres clés du e-commerce en 2019. Nous retrouverons le bilan qui nous est fourni par la Fédération du e-commerce et du commerce à distance (FEVAD) et les différents avantages qui y sont associés.

Boutique en ligne pour les particuliers

Le nombre de boutiques en ligne et de m-shoppers a fortement augmenté en 2019. Les achats sur Internet intéressent un très grand nombre de personnes en raison de sa position importante sur le marché; c’est le domaine de l’avenir. Selon FEVAD, 2019 devrait être un chiffre d’affaires 92,3 milliards d’euros, 13,4% de plus que l’an dernier.

Les moins de 35 ans et les plus de 65 ans représentent des acteurs du marché. Sur tous les écrans, ils sélectionnent, commandent et achètent en ligne.

Selon FEVAD, ces acheteurs représentent également plus demillion plus que l’an dernier. Le téléphone devient un moyen de marketing de plus en plus économique et efficace pour attirer de nouveaux clients.

Le voici Chiffre d’affaires et part de marché 2014-2018 différents secteurs par type de consommateur. (source: Fevad iCE iCM)

Chiffres clés du commerce électronique et de l’emploi

Le chiffre d’affaires et le nombre d’employés ont augmenté de manière significative en 2018 et même en 2019: le nombre d’emplois liés au commerce électronique était de 180 000.

Rentabilité des sites leaders est de 60% rentable et 13% dans la préparation et la rentabilité des sites TPE / PME est 53% rentable et 30% en équilibre.

FEVAD présente actuellement des sites Web 5 étoiles: Amazon reste numéro 1, Cdiscount est en deuxième place, Fnac est en troisième place, Veepee est en quatrième place et Booking.com est en dernière place.

Importance des marchés ou des lieux de négociation

La plupart des TPE / PME font partie de leurs activités de marché, ou 29%. 45% ils affirment que ces marchés ont un effet favorable sur leur chiffre d’affaires et en sont très satisfaits.

Fréquence des achats

Si le e-commerce semble bien se dérouler, l’étude révèle une légère baisse du nombre de transactions réalisées: 61,5 € en moyenne ou -6% par rapport à 2017. Panier moyen Les acheteurs diminuent, mais leur écart d’achat continue de croître: 1,3 point de plus au premier trimestre 2019 par rapport au niveau.

Commerce et mobilité combinés

Les acheteurs connectent de plus en plus de magasins à leurs téléphones ou tablettes. «Le commerce électronique a un impact croissant sur nos magasins», attestent les e-commerçants. Selon l’étude FEVAD, on le remarque présence dans les magasins physiques était de 79%, tandis que leurs ventes nettes ont augmenté de 63%. Le domaine de la gestion de la clientèle a augmenté de 42%.

enfin chiffre significatif: 28% Les acheteurs en ligne ont profité de la livraison au point de livraison pour acheter des produits en stock.

E-commerce en Europe et dans le reste du monde

Le commerce électronique en Europe

Cross-border montre le nombre de boutiques en ligne en Europe et au-delà. La France figure sur la deuxième liste transfrontalière (avec un chiffre d’affaires de 92,6 milliards d’euros en BtoC en 2018), devant le Royaume-Uni (174,9 milliards d’euros) et avant l’Allemagne l’Europe tient 30% du chiffre d’affaires commerce électronique mondial.

E-commerce dans le monde

Le chiffre d’affaires de cette industrie représente 2,131 milliards de dollars en 2018, 14,3% de plus qu’en 2017. (source: fondation e-commerce)

Le commerce électronique est indéniablement un domaine d’avenir et continuera de croître.

Vous souhaitez démarrer une boutique en ligne? Ne manquez pas notre article 5 Évitement des dangersR !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*