KeyOpsTech signe un partenariat avec La Poste du Mali et salue l’action positive malgré la pandémie de Covid-19


ABIDJAN (© 2020 Afriquinfos) – Installée au Mali depuis juillet 2019, KeyOpsTech renforcera son ancrage local et deviendra le nouveau partenaire officiel de La Poste du Mali. Depuis mai, tous les bureaux de poste de Bamako sont progressivement équipés de la solution KOTScan. La couverture s’étend rapidement à l’ensemble du réseau postal malien. Le but ultime de KeyOpsTech est de pouvoir gérer les flux d’importation et d’exportation de packages express.

Malgré la pandémie de Covid-19, KeyOpsTech continue de se déployer et procède à une évaluation positive de ses opérations au Mali. Au cours des dernières semaines, un spécialiste de la distribution de lettres et de colis a pu recruter de nouveaux clients et étendre son réseau dans le pays. Le Mali, un opérateur de transport routier clé au Mali, a signé un partenariat avec une entreprise panafricaine. Malgré la crise sanitaire, KeyOpsTech a pu augmenter ses opérations au Mali et passer de 500 à 20 000 colis par mois. Aujourd’hui, 11 villes maliennes sont interconnectées.

Cynthia Aïssy, PDG de KeyOpsTech, conclut cette décision: «La pandémie Covid-19 a brutalement changé nos façons de faire et confirme que la numérisation de nos économies est inévitable. Le transport est l’un des domaines qui peine encore à dépasser le cap, mais nous sommes convaincus que la transition va s’accélérer dans les prochains mois. Le Mali nous l’a très bien montré ces dernières semaines, nos activités n’ont pas changé et les individus doivent continuer à se parler pour maintenir le lien. « 

KeyOpsTech est la première entreprise du continent noir à numériser le transport des colis et des plis, assurant une traçabilité complète et une livraison sécurisée. KeyOpsTech vise à étendre son réseau grâce à des connexions terrestres avec les zones métropolitaines d’Afrique subsaharienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*