La Grande-Bretagne a dû aider le Canada à transporter des troupes


(Ottawa) Les soldats canadiens ont été contraints de demander l’aide de l’armée britannique pour transporter des troupes en Lettonie en raison du manque d’avions Polaris CC-150.


Presse canadienne

La force militaire canadienne, arrivée en Lettonie en janvier dernier, devrait être remplacée en juillet.

Un avion Polaris CC-150 des Forces armées canadiennes devait quitter la base de Trenton, en Ontario, avec une moyenne d’environ 120 soldats mercredi dernier avant de revenir au Canada avec des armes situées en Lettonie.

Cependant, la porte-parole du ministère de la Défense, Jessica Lamirande, explique que l’avion a eu des problèmes avec le train d’atterrissage. Étant donné qu’aucun autre état de préparation au vol n’était disponible auprès de Polar, le Canada a dû faire appel au Royaume-Uni, qui a déployé l’un de ses Voyager A330 qui a quitté Trenton jeudi.

Le troisième Polaris, habituellement utilisé pour transporter le Premier ministre du Canada, ne sera disponible qu’en janvier prochain; il a été impliqué dans la situation du gouvernement en octobre dernier.

Le Canada a déployé 540 soldats en Lettonie dans le cadre d’une force multinationale de l’OTAN forte de 1 500 hommes, également stationnée en Estonie, en Lituanie et en Pologne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*