Le chiffre d’affaires des compagnies aériennes baissera de 47% en Tunisie


L’Association du transport aérien international (IATA) déclare qu’elle a appelé d’urgence le gouvernement tunisien à introduire des mesures d’aide financière dans le secteur du transport aérien. Objectif: atténuer les effets de la crise du COVID-19 sur l’économie nationale.

L’IATA estime que les revenus des compagnies aériennes sur le marché tunisien diminueront de 0,6 milliard de dollars en 2020, en baisse de 47% par rapport à 2019.

« Il met en péril 92 700 emplois en Tunisie et 1,2 milliard de dollars du PNB généré par le transport aérien et sa chaîne d’approvisionnement. Et dans le secteur du tourisme dépendant du transport aérien », ajoute l’IATA.

« L’économie tunisienne est fortement dépendante du tourisme. Le transport aérien est essentiel pour connecter et soutenir le tourisme. C’est un moteur économique important en Tunisie. Le pays a introduit une aide fiscale importante. Mais étant donné le rôle clé du transport aérien et du tourisme dans l’économie tunisienne, une attention particulière doit être accordée à l’aviation. » C’est ce qu’a déclaré Muhammad Albakri, vice-président régional de l’IATA pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Assurer une récupération fluide et rapide

Notez que l’IATA exhorte le gouvernement à envisager des mesures de soutien financier spécifiques à l’aviation pour permettre au secteur de générer une reprise économique. Ces mesures pourraient inclure tout ou partie des éléments suivants:

  • Soutien financier direct aux transporteurs de passagers et de fret;
  • Soutien financier aux aéroports et aux prestataires de services de contrôle de la circulation aérienne sous forme de réduction des taxes et redevances;
  • Réduction, exonération ou report des impôts et taxes imposés par le gouvernement.

<< Lors de la planification d'une reprise industrielle, nous demandons au gouvernement de fournir l'assistance nécessaire pour assurer une reprise rapide et sans heurts dans les secteurs de l'aviation et du tourisme. Nous invitons également le gouvernement tunisien à faciliter la mise en œuvre et la modernisation des programmes de distribution des compagnies aériennes et des mécanismes de gestion de l'aviation. a toujours été l'une des destinations touristiques les plus importantes d'Afrique et du Moyen-Orient. »Ainsi conclut M. Albakri.

M. T

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*