Le CTA souligne que les inquiétudes concernant les conducteurs causés par le coronavirus sont un «service nécessaire»


TORONTO, Ont. – L’Alliance canadienne du camionnage (CTA) exhorte les gouvernements à traiter les chauffeurs routiers de la même manière qu’un « service essentiel », car des mesures d’auto-quarantaine sont prises pour atténuer la propagation du virus Covid-19.

«L’auto-quarantaine des conducteurs quittant le pays qui n’ont pas montré de virus positif pourrait ralentir notre économie et mettre en danger la sécurité publique des Canadiens. Il est essentiel de faire la distinction entre les voyages volontaires des citoyens et les voyages dans le cadre d’un commerce international et national vital », a déclaré l’association dans un communiqué.

Les camions transfèrent environ 70% des échanges commerciaux du Canada avec les États-Unis.

L’appel survient lorsque le gouvernement fédéral demande aux Canadiens d’éviter tous les déplacements nécessaires à l’extérieur du pays. Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement avait l’intention d’envisager de fermer la frontière en raison de préoccupations virales, le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré: « Nous ne fermerons pas la porte à de nouvelles mesures, mais nous prendrons ces décisions en fonction de ce que dit la science ». Rapports du Globe and Mail.

« Le transport et le transport sont essentiels pour l’approvisionnement quotidien en équipements médicaux et sanitaires et autres biens d’urgence, ainsi que de la nourriture et de l’eau, pour toutes les communautés de notre province. La chaîne d’approvisionnement est essentielle en cette période très stressante et éprouvante », a ajouté Chris Nash, président de l’Alberta Motor Vehicle Association.

« Le transport est un service nécessaire, surtout en période d’épidémie mondiale. Le gouvernement doit libérer les chauffeurs routiers [14-day quarantines for those leaving and entering Canada] assurer l’accès aux fournitures essentielles qui nous garderont tous en vie. « 

Vendredi soir, la Federal Motor Vehicle Safety Administration des États-Unis a accordé un soulagement à l’échelle nationale pendant le service aux chauffeurs de camion qui déplacent des marchandises d’urgence liées à une épidémie de coronavirus. C’est la première fois que l’agence publie un tel soulagement à l’échelle nationale.

Les États-Unis assouplissent les règles HOS pour les camionneurs déplaçant le secours Covid-19

On s’attend déjà à ce que le virus affecte les volumes de fret au-delà de ceux nécessaires pour déplacer les rayons d’épicerie vides.

« À partir de la deuxième moitié de février, Covid-19 (un coronavirus) est passé de l’isolement de la Chine à une pandémie en spirale », a déclaré le président et analyste principal d’ACT, Kenny Vieth. « En tant que fournisseur de produits intermédiaires et finis, nous avons un impact majeur sur de nombreux secteurs de l’économie à forte intensité de fret, et nous ne sommes à l’avant-garde que lorsque nous ressentons sa pression. »

Expositions et conférences annulées ou reportées

Plusieurs salons, conférences et événements liés au transport ont été annulés ou reportés ces derniers jours.

Le salon national de Newcom Media, qui dessert le transporteur canadien, se tiendra de 16 h à 18 h. Juin. Le sommet correspondant sur la maintenance de la flotte TruckTech a été reporté au vendredi 5 juin. Les deux événements étaient prévus pour la mi-avril.

Le Mid-America Trucking Show, qui devait se tenir du 26 au 28 mars à Louisville, dans le Kentucky, a été annulé directement après des négociations avec les acteurs, le Kentucky Governor’s Office et le Kentucky Health and Family Cabinet. La nouvelle n’est arrivée que quelques heures après que les responsables de l’émission ont annoncé la poursuite de l’émission.

La Federal Carrier Safety Administration des États-Unis (FMCSA) reporte également le sommet du 19 mars sur la sécurité des camions.

De ce côté de la frontière, l’Alberta Motor Vehicle Association a reporté sa prochaine conférence de gestion et son assemblée générale annuelle après que le gouvernement de l’Alberta eut conseillé d’empêcher les grands rassemblements de plus de 250 personnes. La nouvelle date n’a pas encore été fixée.

La Manitoba Trucking Association a également annoncé qu’elle reporterait son assemblée générale annuelle du 3 avril. Aucune date future n’a été fixée.

La conférence HR Canada Women with Drive s’est déroulée comme prévu hier à Toronto – avec des bouteilles de désinfectant pour les mains sur chaque table – mais à la fin de la journée, la réception prévue a été annulée, les organisateurs ont également mentionné les préoccupations de Covid-19.

Re-stratégies des constructeurs de camions

Volvo Trucks avait déjà reporté la publication de sa dernière gamme de camions européens en ligne et annulé la conférence de presse internationale quelques jours seulement avant sa tenue en Suède. Volvo et Mack Trucks ont également sorti du personnel des boîtes au ConExpo de Las Vegas, bien que l’équipement soit toujours exposé.

«Même si nous sommes de fervents partisans de ConExpo, notre priorité est la santé et le bien-être de nos employés, des intervenants et de leurs familles», a déclaré Martin Weissburg, président de Mack.

Daimler Trucks North America s’est également retiré du salon le 6 mars.

« Ce n’était pas une décision que nous avons prise à la légère », a déclaré David Carson, vice-président des ventes et du marketing professionnels. « Nous avons choisi de ne pas participer au salon de cette année car nous avons un grand respect pour le bien-être de nos employés et clients. »

Navistar a défini ce qu’elle décrit comme une «équipe d’intervention multifonctionnelle» pour assurer la continuité et la mise à jour des plans d’urgence. Des mesures et procédures de nettoyage supplémentaires sont en cours dans les locaux de l’entreprise et les déplacements professionnels dans les zones réglementées sont interdits.

«Nous ne nous attendons pas à ce que nos vendeurs ou nos fournisseurs se rendent dans les bureaux de Navistar ou leur rendent visite pendant cette période. Nous avons encouragé la téléconférence, la visioconférence et l’utilisation d’autres technologies de téléconférence dans la mesure du possible », a déclaré le PDG Troy Clarke dans un communiqué.

-C’est une histoire en évolution qui sera mise à jour à mesure que de nouvelles informations émergent

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*