Les autorités douanières renforcent les contrôles des expéditions de tabac à la frontière franco-belge


réouverture de la frontière lundi dernier, le trafic automobile s’est poursuivi entre la France et la Belgique dans le nord de la France. En plus des travailleurs frontaliers, de nombreux habitants du Nord se rendent chez leurs voisins belges pour acheter des cigarettes et leur propre tabac moins cher. « Data-reatid = » 23 « > Lorsque la piste a rouvert lundi dernier, le trafic automobile s’est poursuivi entre la France et la Belgique dans le nord de la France.

Depuis quelques jours, les douaniers du poste frontière nord de Saint-Aybert intensifient les inspections des véhicules particuliers pour s’assurer que les quantités maximales de produits du tabac transportées sont respectées.

Contenus, Table des matières, Contenus de la page

Saisies croissantes

Pour rappel, il est possible de rapporter quatre boîtes de cigarettes et un kilo de tabac par personne de Belgique. Les seuils ne sont pas toujours connus … ou non respectés. C’est pourquoi il est important d’augmenter les contrôles, selon Simon Decressac, directeur des douanes à Lille:

« Nous voulions vous rappeler l’existence de règles de circulation des marchandises », explique-t-il à BFM Grand Lille. Le tabac est une de nos priorités. Il y a des enjeux importants en matière économique et de santé publique.

« Nous voulions dire » Attention, les frontières rouvrent, mais restons calmes «  », ajoute Simon Decressac.

Depuis la réouverture de la frontière franco-belge, les saisies ont logiquement augmenté. Mardi, par exemple, 60 livres de tabac ont été trouvées dans le même véhicule. Pendant l’accouchement, et malgré la fermeture presque complète de la frontière belgo-française et une baisse du trafic de 85 à 90%, 1,6 tonne de tabac et de cigarettes étaient toujours saisies.

Article original publié sur BFMTV.com« data-reatid = » 31 « > Article original publié sur BFMTV.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*