Ligne Tarbes – Bagnères-de-Bigorre: CGT et plan de relance ferroviaire


L’association locale CGT annonce un plan de relance pour l’ouverture de la ligne Tarbes – Bagnères-de-Bigorre:

« La crise sanitaire frappe notre pays et son économie. De nombreux citoyens reconnaissent, comme l’a dit le Président de la République lui-même dans son discours de juillet 2020, que le chemin de fer est un moyen de transport économique qui réduit objectivement nos émissions de gaz. L’effet de serre Le train est-il redevenu populaire?

Dans le département des Hautes-Pyrénées, de nombreuses déclarations font état d’un soutien significatif à l’ouverture de la voie ferrée entre Tarbes et Bagnères-de-Bigorre. On voit même un projet « super track ».

Depuis des années, l’UL CGT et les associations ferroviaires de Bagnères-de-Bigorren ont condamné les réformes successives et destructrices du chemin de fer et appelé à la relance des trains de nuit, à la réouverture des lignes locales, au renouvellement des locomotives, du fret, etc.

Méfiez-vous des effets des notifications. Les 4,7 milliards d’euros que le gouvernement entend consacrer aux chemins de fer ne suffisent pas à répondre à cette importante demande.

L’UL CGT de Bagnères-de-Bigorren et les cheminots ont toujours condamné l’absence de ligne ouverte entre la gare de Tarbes et l’usine CAF de Bagnères-de-Bigorre. Une vraie déviation quand on sait que tous les appareils voyagent par la route, provoquant des problèmes de mobilité.

L’enquête, lancée par des élus locaux et vraisemblablement financée par la région, semble terminée, selon le président du CCHB.

Alors, où est ce projet de réouverture de la voie ferrée?

Bagnérais et les Pyrénées veulent généralement savoir!

Nous demandons à notre président de la République de le croire sur parole!

La réouverture de cette voie ferrée serait un signal fort pour la région du Haut Adour … qui l’a vu grandir, mais les 8 millions d’euros annoncés par le ministre des Transports ne suffisent pas!

La banque est essentielle pour le développement du transport ferroviaire local dans notre région. Logique économique qui garantit de nouvelles opportunités de projets pour les entreprises locales, Alstom, CAF, Pommier, Comeca, Lauak, Ensto, Spem Aero …

A l’heure H, la mobilité hydrogène souhaitée en occitan est un projet qui s’inscrit dans notre vision de redynamiser notre territoire avec les constructeurs ferroviaires de Tarbes et de Bagnères.

Le transport de marchandises par chemin de fer est un enjeu économique et environnemental.

Le transport ferroviaire humain est aussi le gage d’une démarche respectueuse de l’environnement et d’attractivité de notre vallée (travailleurs, écoles, touristes …)

L’augmentation du trafic routier sur l’axe Tarbes Bagnères-de-Bigorre doit nous conduire vers des objectifs ambitieux et réfléchis.

Ensemble sur les rails pour réussir le développement de notre région et la dynamique de notre région d’emploi.

Tout le monde bouge et est alerte ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*