Moody’s a abaissé la note britannique


(Washington) Moody’s a déclaré vendredi avoir abaissé la note de force économique du Royaume-Uni de Aa2 à Aa3 à un rythme plus lent en raison d’une croissance plus lente que prévu et du risque britannique. Économie du Brexit.


Agence média française

La solidité des finances publiques du pays s’est détériorée depuis que la note a été abaissée pour la première fois à Aa2 en septembre 2017, alors que la gouvernance se détériore, a indiqué l’agence dans un communiqué.

Il a donné à la nouvelle note une vision «stable», une manière de suggérer qu’il n’y toucherait pas à moyen terme à moins que quelque chose d’exceptionnel ne se produise.

Les faiblesses de l’économie britannique »ont été exacerbées par la décision de quitter l’UE et l’incapacité du Royaume-Uni à commercer avec l’Europe, ce qui reproduit de manière significative les avantages de l’adhésion à l’UE. «UE», explique Moody’s.

L’agence de notation ajoute que « la croissance souffre également de cicatrices susceptibles de laisser une pandémie de coronavirus qui a gravement affecté l’économie britannique ».

Le spectre d’un manque d’accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE) a refait surface et des discussions auront lieu lundi sur la «forme» des négociations commerciales post-Brexit.

Les discussions entre le Royaume-Uni et l’UE se poursuivent autour de trois questions: les possibilités de pêche européennes dans les eaux britanniques, les garanties requises à Londres en termes de concurrence – malgré les développements récents – et comment les différends peuvent être résolus dans un futur accord.

Sur le plan intérieur, Moody’s est préoccupé par l’affaiblissement des institutions politiques britanniques et en particulier de l’autorité gouvernementale. L’Agence estime que, par exemple, dans le domaine de la politique budgétaire, la prise de décision est devenue moins prévisible et moins efficace.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*