OL (Olympique Lyonnais) 4500 billets OL-Dijon en vente ce mardi


Comme nous l’avons révélé vendredi, la préfecture a rejeté la demande d’exemption de l’OL. Espérons que la capacité de 5 000 spectateurs, qui court jusqu’au 31 octobre, sauf autorisation du préfet, soit portée à 19 000 lors du premier match de vendredi face à Dijon. «Nous en avons pris note, et la décision, qui est strictement liée à l’état de santé de l’établissement, n’a rien à dire. Ce n’est pas une question de qualité de notre dossier », a réagi le directeur du stade Xavier Pierrot.

L’OL s’appuie sur son expérience avec le Veolia Award (15 et 18 juillet), où 4 000 spectateurs ont été accueillis dans le département de l’Est: «Tout le monde avait joué le match et il n’y avait rien dans la file d’attente. ‘attendre. L’idée était de faire de même dans les trois autres départements, ainsi que 3 000 personnes dans les loges et les halls. Pour cela, nous avions des transports particulièrement surdimensionnés et avions prévu la tribune en commençant le match après le match pour éviter les embouteillages. Nous avions les faits », poursuit Xavier Pierrot.

Contenus, Table des matières, Contenus de la page

Pas de lieux publics publics le vendredi

Ainsi, 4500 places seront en vente mardi après-midi à l’OL-Dijon, mais uniquement en ligne et uniquement aux abonnés de la saison dernière (entités, entreprises et particuliers) ayant reçu un email unique. Ils devraient trouver rapidement des exportateurs et l’opportunité pour le grand public d’acheter des sièges secs est quasiment nulle. Notez également que dans ce match, le port du masque est obligatoire en tout temps, y compris en position assise.

Le prochain match au Groupama Stadium, le 18 septembre contre Nîmes, selon le directeur du stade, n’est pas encore décidé: «Nous allons suivre l’état de santé et discuter à nouveau avec la préfecture en temps voulu. Nous avons appris à ne pas regarder trop loin dans le temps ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*