Recruter un évaluateur / expert national pour l’évaluation multidisciplinaire du projet RESILAC


Remarque. Cet appel à manifestation d’intérêt est ouvert si le propriétaire a reçu une communication des griefs.

L’URD recrute le groupe un évaluateur / expert national au Niger, au Nigéria, au Cameroun et au Tchad intégrer une équipe régionale et multidisciplinaire pour réaliser la troisième évaluation active du projet RESILAC avec un mini-séminaire. L’objectif global de l’évaluation est d’analyser les réalisations et les résultats en termes de développement du cadre et du contexte du programme du programme.

Contexte / notions de base

En tant que partenaire d’apprentissage et responsable informatique, le Groupe URD réalisera la troisième évaluation annuelle du projet au second semestre 2020. La phase de collecte et d’analyse est prévue pour octobre et novembre. Faire partie du processusapprentissage collectif, et en tenant compte des résultats des évaluations précédentes (EIMS n ° 1 en 2018 et EIMS n ° 2 en 2019), cet EIMS n ° 3 devrait fournir des orientations aux partenaires du consortium, à la coordination régionale et aux groupes de terrain sur la pertinence de l’objectif global du projet, les besoins exprimés par la population bénéficiaire et le développement des enjeux locaux. .

Compte tenu de la situation particulière, étroitement liée aux effets de la crise sanitaire dans les États d’intervention, ce troisième exercice sera adapté aux objectifs définis avec les groupes et le consortium régional et un dispositif mixte sur mesure sera proposé (distance / terrain – voir dispositif ci-dessous).

Dispositif

L’équipe d’évaluation se compose de deux évaluateurs URD du Groupe qui fournissent un soutien à distance à quatre experts nationaux (un par pays) couvrant tous les domaines d’intervention soumis à des restrictions et des mesures de sécurité. L’appareil sera coordonné à distance Chargée de recherche et évaluation du Groupe URD avec le soutien du Pilier 4 Référence à N’Djamena et en collaboration avec les équipes nationales.

L’évaluation se déroulera d’août à novembre 2020. La collecte de données de terrain menée par des experts nationaux aura lieu entre octobre et novembre en même temps dans les zones d’intervention du projet: Extrême-Orient Ostrobotnie du Sud, Niger diffus, Lac Tchad et État de Borno au Nigéria. Environ 20 experts à plein temps par pays seront mobilisés pour:

  • Contribuer à l’amélioration de la méthodologie.
  • Adapter le programme de collecte aux activités de l’équipe de projet;
  • Collecte de données sur les zones du projet;
  • Visiter les activités, faire des observations directes et mener des entretiens semi-structurés;
  • Transcrire les entretiens et prendre des photographies des résultats et des sujets décrits;
  • Organisez et participez à un atelier qui facilite la rétroaction sur les résultats pour l’équipe du projet.
  • Participer à l’analyse des données

L’équipe d’évaluation définira et confirmera conjointement le cadre méthodologique sur la base des propositions de l’équipe URD du Groupe. La méthode utilise des méthodes de collecte qualitatives.

Manifestation d’intérêt

Les experts et évaluateurs nationaux sont invités à exprimer leur intérêt pour un ou plusieurs pays du projet (Niger, Nigéria, Tchad et Cameroun). Le Groupe URD privilégie les compétences et expériences suivantes:

  • Expérience avérée dans l’évaluation de projets humanitaires ou de développement. La préférence sera donnée aux candidats qui ont participé au précédent EIMS.
  • Maîtrise des méthodes de recherche en sciences sociales (entretiens semi-structurés, groupe cible, observation);
  • Expérience de la direction de séminaires, formations et ateliers;
  • Connaissances régionales et compétences linguistiques;
  • Capacité à suivre les règles de sécurité établies pour lui / elle lors de ses déplacements;
  • Capacité à déplacer des zones indépendamment;

A cet effet, les experts sont invités à soumettre le dossier par e-mail la référence «EIMS 3 2020» indiquant le ou les pays auxquels vous souhaitez postuler, à refpilier4@resilac.org (en mettant CC ldaoud@urd.org) et comprenant les éléments suivants:

  • CV
  • Des détails sur la méthode de travail recommandée et une proposition de liste des principaux acteurs à interroger;
  • Une offre financière qui comprend un budget total daté et signé. Remarque. Le budget total de la proposition ne doit pas dépasser le plafond de 4 500 000 FCFA (par pays). Les frais de repas, de communication, de transport et d’hébergement sont inclus dans les charges et ne peuvent être demandés à aucun moment.
  • Copie de la carte d’identité et de la pièce d’identité bancaire

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 20 août. Seuls des fichiers entiers sont analysés et restaurés. Remarque. Cet appel à manifestation d’intérêt est ouvert si le propriétaire a reçu une communication des griefs.

Sponsors de l’étude

Le Groupe URD est un groupe d’experts indépendant spécialisé dans l’analyse des pratiques et l’élaboration de politiques humanitaires, ainsi que dans la gestion de la fragilité. Le Groupe URD soutient le projet RESILAC en tant que partenaire d’apprentissage et responsable de l’information. Le projet RESILAC «Relance économique et sociale inclusive du lac Tchad» vise à contribuer à la relance économique et à renforcer la durabilité et la cohésion sociale des régions du bassin versant du lac Tchad les plus touchées par la crise sécuritaire et le changement climatique (Cameroun) – Extrême Nord, Niger – Diffa Tchad – Province du Lac et Nigéria – État de naissance). Quatre ans (2018-2021) cofinancés par l’Union européenne (Fonds d’urgence africain) et l’Organisation française de coopération au développement, RESILAC est mis en œuvre par un consortium international (Action contre la Faim – Chef de file, CARE et Groupe URD) en collaboration avec le CCFD – Réseau Terre Solidaire – Trouver un terrain d’entente et des organisations locales dans les quatre pays d’intervention

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*