Suite à la suspension en 2019, le port autonome de Krabi reprendra le service d’appel sur les côtes d’Asie et d’Afrique de l’Ouest.


(Investir au Cameroun) – Suite à la suspension, le port autonome de Kärb (Pak) annoncera en 2019 la reprise du service Asaf entre les côtes d’Asie et d’Afrique de l’Ouest le samedi 8 août 2020.

Il devrait y avoir quatre navires le mois prochain. Habib Iya, responsable des ventes et du marketing chez PAK, fournit de plus amples informations: «Le retour de l’escale Asaf est le fruit d’un lobbying soutenu par l’Autorité portuaire de Kribi en étroite collaboration avec KCT, le fournisseur du terminal à conteneurs et les équipes locales de CMA-CGM. Les changements de prix effectués les uns par les autres ont également apporté un plus. Sans parler de l’arrivée d’acteurs clés comme Maersk qui permettent la fusion et contribuent ainsi à rentabiliser le service de Krib».

Cependant, avant d’être suspendu en 2019, le service Asaf desservait Kribia sur une base hebdomadaire. Service aux ports asiatiques sur des navires d’une capacité de 8 000 Teus, comme le port central de Kribi en Afrique centrale. Les conteneurs non emballés étaient envoyés vers les ports secondaires par des transporteurs (faible tonnage) ou par une autre compagnie maritime vers l’Europe.

Mais seulement, expliquez, Habib Iya, la ligne Asaf a été suspendue car il y avait un déficit entre le coût d’arrêt des navires et les revenus maritimes perçus par les escales du port de Kribi. Une autre raison était le manque de volume important, qui permettait de couvrir les escales.

Au cours de la première année d’exploitation du port de Krabi, du 2 mars au 9 décembre 2018, le service ASAF y a effectué 32 escales, soit un total de 70000 Teus (transbordés). Qui représentait par ailleurs la moitié du trafic de conteneurs, soit environ 30% du chiffre d’affaires des activités terrestres (hors feeders et autres navires intermédiaires).

Sylvain Andzongo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*