Transport multimodal GEFCO


Qu’est-ce que le transport multimodal?

Le transport multimodal, également appelé transport combiné, est un mode de transport consistant à transporter des marchandises (ou des passagers) d’une destination à une autre en utilisant au moins deux modes de transport différents consécutifs. Cela comprend, par exemple, l’exportation de marchandises vers un pays de l’autre côté de la planète en passant par la route et la mer.

L’éloignement des sites de production par rapport aux sites de livraison est le principal facteur qui a favorisé le développement du transport multimodal. Afin de produire moins cher ou de profiter du savoir-faire régional, de nombreuses entreprises ont décidé de délocaliser leurs sites de production. Lorsque leurs produits sont prêts, ils sont obligés de les retourner pour livraison à l’utilisateur final. Selon le point de départ et d’arrivée, l’entreprise peut utiliser le transport multimodal pour effectuer cette tâche.

L’arrivée du conteneur dans les années 60 a également grandement contribué au développement du transport multimodal. Les conteneurs permettent de transporter des marchandises d’un point A à un point B sans nécessiter de grandes opérations de manutention. Le même conteneur peut ainsi être chargé successivement dans un bateau, un camion, un train, etc. Lorsque l’unité de chargement ne change pas, on parle de transport intermodal.

En termes d’utilisation d’un mode de transport plus propre, le transport multimodal participe activement à la réalisation des objectifs environnementaux fixés par le Grenelle, à savoir la réduction des émissions de CO2 liées à l’activité. transport de marchandises.

Notez que le transport multimodal peut également nommer des concepts de transport de marchandises qui combinent deux modes de transport, comme le rail.

Particularités du transport multimodal

Le transport multimodal offre une solution aux responsables logistiques qui souhaitent mettre en concurrence différents modes de transport. Il s’agit de combiner avec succès les différents avantages (coûts, délais, etc.) de chaque mode de transport afin que les marchandises puissent être acheminées vers la solution de transport optimale. Afin d’augmenter l’efficacité, il est nécessaire de prendre en compte:

  • La distance totale

  • Caractéristiques techniques et opérationnelles des lieux de départ et d’arrivée des marchandises (entrepôts);

  • Type de marchandises et restrictions sur leur manipulation;

  • Les conditions de transport.

Cependant, les transferts de fret entre différents modes de transport successifs entraînent des coûts importants. Ils présentent également un risque plus ou moins important pour les marchandises (casse, usure, etc.).

Exemples et pratique

La société de cosmétiques, basée à Paris, en France, souhaite transporter une partie de sa production dans l’un de ses magasins à Londres pour ses clients anglo-saxons. Afin de calculer les coûts de transport et / ou s’inscrire dans une démarche environnementale, il décide de ne pas opter pour le transport aérien et choisit le transport alterné:

  • Route et transport de marchandises de Paris à la Côte d’Opale, comme Dunkerque;

  • Fret maritime et maritime pour le transport de marchandises de la France vers l’Angleterre via la Manche;

  • Encore une fois, la route et / ou le rail entre le port d’arrivée et le lieu de livraison.

Parce que l’entreprise utilise plusieurs modes de transport consécutifs, l’entreprise s’est engagée dans une logique de transport multimodal.

Le transport multimodal en chiffres

En France, le transport routier représente 87% du transport de marchandises, le transport ferroviaire 11% et le transport fluvial 2%. Dans le transport multimodal, le transport routier est donc presque toujours l’un des deux ou trois modes de transport utilisés.

(Source: https://www.e-tlf.com/dossiers-tlf/chiffres-cles/)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*