Un express de Glilbault honoré de sauver des tout-petits


MONTRÉAL, Qc – À propos
il y a deux ans, le transporteur de camion du Groupe Guildbault, Gildor Fortier, a vécu sa journée
n’oublie jamais.

C’était le matin
Le 2 avril 2018 et un transporteur de 19 ans de Saint-Joseph-de-Beauce conduisait
sud en direction de 111 vers Témiscamingue quand il est entré en collision avec ce qu’il pensait être
boîte en carton au milieu de la route. Alors qu’il s’approchait, il s’en rendit compte
c’était vraiment un tout-petit assis sur la route.

Gildor Fortier recevra la ministre honoraire de la justice Sonia Lebel avec Eric Gignac, PDG du Groupe Guilbault.

« Je croyais que c’était
boîte en carton car elle avait de la couleur. Quand j’ai atteint environ 150 pieds, j’ai vu:
petite main et j’ai réalisé que c’était un bébé! J’ai regardé dans mon rétroviseur
derrière la circulation et je me suis dit: « Il est écrasé! »

«J’ai retenu mon souffle
et appliqué les freins de la remorque. Quand j’ai réussi à arrêter tout mon véhicule, j’ai
Je ne pouvais plus voir la mesquinerie devant mon camion. je [climbed out of
the cab] et j’ai remarqué que je ne l’avais pas touché. Il y avait moins d’un mètre entre
roue avant et petit homme. « 

L’histoire a apporté
des larmes aux yeux quand il a été dit à l’Assemblée nationale du Québec.

Fortier est surpris
que les deux véhicules qu’il a rencontrés juste avant l’incident ne se sont pas arrêtés
sauvez le bébé. De plus, la voiture a dépassé son camion alors qu’elle montait
un enfant se frottant contre le transporteur du camion et couvrant le tout avec lui
ecchymoses corporelles.

L’enfant a réussi
se faufiler hors de la maison alors que ses parents ne regardaient pas.

Ce qui a aidé Fortier
éviter le pire? « Je ne suis pas quelqu’un qui conduit vite. Ça m’a laissé voir
ce qui s’est passé », dit-il.

Fortier a reçu le prix
honneur de la citoyenneté le 9 mars en présence de la ministre de la Justice Sonia Lebel.

« Je ne m’attendais pas
ça du tout. Il fait chaud », a déclaré le transporteur Guilbault
Le PDG Eric Gignac et son épouse Pascale Lizotte.

« J’ai été
travaillé pour eux pendant 20 ans, je voulais qu’ils soient là. « 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*