Une nouvelle coalition pour accélérer le changement énergétique dans les transports et la logistique


Crédit d’image: En stock

Onze organisations ont uni leurs forces pour accélérer la transformation énergétique dans les secteurs du transport et de la logistique.

Amazon Web Services (AWS), Groupe Carrefour, Groupe CMA CGM, Cluster Maritime Français, Crédit Agricole Enterprise and Investment Bank, Engie, Faurecia, Michelin, Schneider Electric, Total et Wärtsilä ont formé une coalition internationale ouverte aux nouveaux membres.

Les entreprises ont constitué un forum de coalition lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence.

La coalition vise à accélérer le développement des sources d’énergie et des technologies pour répondre aux défis posés par la mobilité durable dans les industries du transport et de la logistique.

L’objectif est de réduire les émissions de CO2, de lutter contre le réchauffement climatique et de protéger la biodiversité.

Articles Liés:
Amazon a annoncé un fonds de couverture climatique de 2 milliards de dollars
Total rejoint une coalition pour réduire le carbone dans l’industrie maritime

Chaque membre de l’alliance représente son expertise pour atteindre trois objectifs clés afin de réaliser de véritables percées techniques avec des résultats concrets d’ici 2030. Les trois objectifs sont:

  • Ouvrir un plus large éventail de sources d’énergie propre,
  • Réduction de la consommation d’énergie par kilomètre équivalent de marchandises transportées,
  • Élimine une part importante des émissions liées au transport et à la logistique.

La coalition met en œuvre neuf projets pour façonner les futures sources d’énergie. Les projets comprennent:

  • Développer des solutions d’approvisionnement en hydrogène vert pour le secteur des transports,
  • Développer des biocarburants pour différents modes de transport,
  • Accroître l’utilisation du biogaz et des gaz synthétiques dans les transports
  • Remplacer les combustibles fossiles par de l’énergie verte tout au long de la chaîne d’approvisionnement,
  • Lancer des projets pilotes pour les véhicules zéro émission d’ici la fin de 2021,
  • Créez un système de planification d’itinéraire de porte à porte numérique qui calcule l’option avec le moins d’impact sur l’environnement
  • Optimiser la gestion opérationnelle et le chargement pour augmenter l’efficacité énergétique pour chaque tonne expédiée,
  • Rendre les environnements multimodaux plus respectueux de l’environnement pour les applications logistiques,
  • Combiner les méthodes utilisées pour mesurer l’impact des projets de transport d’énergie sur le transport et la logistique.

Les conclusions préliminaires de la Coalition seront officiellement présentées en janvier 2021 lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN.

Julien Groues, PDG d’AWS France, a déclaré: «Chez AWS, nous nous engageons à gérer notre entreprise de la manière la plus respectueuse de l’environnement possible et nous visons à atteindre 100% d’énergie renouvelable en Amazonie d’ici 2025 sur la route de zéro carbone d’ici 2040. En plus de notre engagement, nous sommes également convaincus que la puissance d’AWS bénéficiera aux entreprises de fret et de logistique pour accélérer la recherche et l’innovation dans les énergies renouvelables et prendre des décisions éclairées sur la base d’analyses de données à grande échelle. Nous sommes ravis de pouvoir apporter notre expertise technologique à la coalition. « 

Jacques Ripoll, PDG de Crédit Agricole Enterprise and Investment Bank, a déclaré: «Une action mondiale est urgente pour relever les défis climatiques auxquels notre planète est confrontée. Le secteur des transports et tous les acteurs de sa chaîne de valeur jouent un rôle clé dans la direction des développements techniques et écologiques. Crédit Agricole CIB est le leader mondial du financement du transport des navires aux trains et est très fier de son soutien aux coalitions de transport et aux générations futures pour un avenir meilleur et plus propre. « 

Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d’administration d’Engie, a déclaré:
«Les plans de relance économique et les investissements publics et privés qu’ils génèrent bâtiront notre économie dans les années à venir. Il est donc essentiel de saisir cette opportunité pour accélérer la réduction des émissions de CO2 dans toutes les industries, notamment dans le secteur des transports. La coalition que nous lançons aujourd’hui est la preuve que des solutions sont réalisables si nous agissons de manière coordonnée et tout au long de la chaîne de valeur. Demain, ils profiteront à nos entreprises et à l’économie dans son ensemble. « 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*