VIDÉO. La douane de Roissy dépiste les masques contrefaits arrivant par avion


Depuis le début de la crise de Covid-19, les incidents de Roissy Fret ont reçu au moins 700 millions de masques, tous arrivant dans des zones de transport aérien par avion, principalement en provenance de Chine. Masques FFP2 ou leur équivalent chinois, masques chirurgicaux et masques fabriqués pour le «public» pendant quelques semaines: ils s’accumulent partout dans des «magasins» liés où ils sont stockés dans l’avion après la première inspection.

Montés sur des palettes empilées jusqu’à ce que tous les documents soient certifiés et les normes (mode d’emploi, certificats, attestations, etc.) sécurisés, ils sont «libérés» à l’extérieur de la zone de cargaison et chargés sur des camions. distribué aux destinataires qui se sont abonnés.

Nous avons pu suivre le chemin de ces masques depuis l’asphalte dans la zone de cargaison à travers les magasins de douane, où les agents inspectent parfois les marchandises pour détecter d’éventuelles contrefaçons.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*